SurVol Benthos : programme de surveillance communautaire des petits cours d’eau grâce aux macroinvertébrés benthiques PHASE I

Nouvelle recherche

BRÈVE DESCRIPTION DE L’ORGANISME


Depuis 1989, le Comité de valorisation de la rivière Beauport (CVRB) fait la promotion, la mise en valeur et la conservation de la rivière Beauport et de son bassin hydrographique. Au cours des dernières années, le CVRB a mis en place plusieurs projets d’éducation relative à l’environnement tant d’envergure régionale que provinciale. En collaboration avec plusieurs partenaires, il coordonne les programmes À la découverte de ma rivière, Opération Puits, J’adopte un cours d’eau et Attention à l’habitat du poisson. Depuis 2003, en collaboration avec le ministère du Développement Durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), le CVRB travaille à l’élaboration et à la mise en place d’un programme provincial de surveillance biologique volontaire des petits cours d’eau grâce aux macroinvertébrés benthiques.

 

ENJEUX ET RÉSUMÉ DU PROJET


Depuis les années 1980, la qualité des cours d’eau au Québec s’est sensiblement améliorée grâce aux efforts d’assainissement et à la diminution des rejets de polluants industriels. Toutefois, les activités humaines exercent encore des pressions sur le réseau hydrique (pollution microbienne, apports excessifs de matières organiques, etc) (MDDEP, 2008). Afin d’assurer la protection de l’eau et des écosystèmes, le gouvernement québécois s’est doté en 2002 d’une Politique nationale de l’eau et a confié la gestion intégrée de l’eau à 33 organismes de bassin versant (OBV). Ceux-ci ont pour mandat d’élaborer un portrait, un diagnostic et des plans de protection des bassins versants (ROBVQ, 2008). Or, les outils abordables et rigoureux pour dresser l’état de santé des cours d’eau sont peu nombreux et laissent souvent une part bien faible à l’implication des citoyens.

 

C’est pourquoi le Comité de valorisation de la rivière Beauport (CVRB) a développé le programme SurVol Benthos, qui vise l’échantillonnage et la surveillance communautaire des cours d’eau par des bénévoles ne possédant pas nécessairement de formation scientifique. Le programme utilise les êtres vivants qui peuplent le fond des cours d’eau (les macroinvertébrés benthiques) comme bioindicateurs.

 

Les macroinvertébrés benthiques sont reconnus comme étant d’excellents indicateurs de l’état de santé des rivières. Une caractérisation de leur habitat et une analyse sommaire de quelques paramètres physico-chimiques permettent de dresser un portait complet de l’état de santé des cours d’eau.

 

La première phase du projet, réalisée en 2006-2007, a consisté en la création de matériel pédagogique et de terrain, la formation de volontaires et l’échantillonnage de onze rivières. Le CVRB a également collaboré avec le MDDEP pour la conception de protocoles scientifiques de terrain et de laboratoire afin d’assurer la validité des données recueillies.

 

Voir aussi la fiche de la Phase II du projet.


PORTÉE DU PROJET

Indicateurs de résultats du projet (Phase I)

  • Mise à jour de documents pédagogiques et de protocoles de surveillance des petits cours d’eau : Guide de référence, Guide du volontaire, Guide de surveillance biologique, Clé générale d’identification, Guide d’identification.
  • Adhésion de 10 organismes au programme
  • Élaboration de six outils pédagogiques
  • Formation de 70 participants – responsables et bénévoles)
  • Échantillonnage de 11 stations
  • Réalisation de 11 caractérisations des cours d’eau
  • Élaboration d’un questionnaire d’évaluation des changements comportementaux des volontaires

 

EXPÉRIENCE ACQUISE

L’un des défis du projet réside dans l’autonomisation des groupes et des volontaires. Le CVRB a d’abord accompagné très rigoureusement les organismes, puis il a modifié sa formation et son matériel pédagogique pour y inclure davantage de notions de terrain. La présence récurrente de certains groupes aux formations annuelles permet par ailleurs d’offrir une formation d’un niveau plus complexe. L’ajout d’une certification assure aussi qu’un volontaire « de référence » est disponible dans les régions, favorise le transfert des connaissances et offre une assurance de qualité quant aux résultats d’échantillonnage transmis. L’équipe du CVRB peut graduellement réduire les ressources allouées à la validation des résultats, sans affecter la crédibilité du programme. Cette certification sera d’autant plus importante lorsque la banque de données pourra être complétée en ligne par les volontaires.

 

Outre une formation bien adaptée à la clientèle, l’efficacité du programme repose sur le réseautage entre les groupes. Les formations annuelles, qui réunissent une quinzaine de groupes, sont l’occasion d’échanges entre les nouveaux et les anciens participants. Par exemple, ils peuvent discuter des stratégies pour recruter et retenir les bénévoles au fil des campagnes d’échantillonnage. De plus, certains groupes partagent le matériel dispendieux. Le CVRB propose aussi des solutions de prêt de matériel, que les groupes peuvent conserver après trois ans ; cette stratégie favorise la fidélité des participants au programme. De plus, l’offre de formations en ligne par le CVRB permet de réduire les coûts de déplacements des participants.

 

Actuellement, le défi important demeure l’évaluation des changements de comportements des participants. L’équipe du CVRB a élaboré un questionnaire « pré / post formation » pour évaluer les changements, mais cela implique une sollicitation accrue des groupes pour s’assurer que les volontaires complètent les questionnaires. Maintenant disponible en ligne, le questionnaire est mis à jour périodiquement.

 

Finalement, l’équipe de SurVol Benthos constate que l’expérience acquise dans ce projet pourrait servir à bâtir différents programmes de surveillance communautaire et de formation de volontaires, avec d’autres bioindicateurs (champignons, mousses, algues, etc.) ou d’autres clientèles (universités, municipalités, firmes privées, etc.).

 

PARTENAIRES PRINCIPAUX

  • Cégeps (technique de bio-écologie)
  • Comités de bassins
  • Conseil régional de l’environnement – Capitale-Nationale
  • Emploi-Québec
  • Environnement Canada – Biosphère
  • Fondation de la faune du Québec
  • Fondation de l’environnement de Shell
  • Ministère de l’Environnement, du Développement durable et des Parcs (MDDEP)
  • Nature Québec – UQCN
  • Musée canadien de la nature
  • Regroupement des organismes de bassin versant du Québec (ROBVQ)
  • Ville de Québec

 

COORDONNÉES

69, rue Juchereau, C.P. 5187
Beauport (Québec) G1E 6P4
(418) 666-6169
administration@cvrb.qc.ca
www.cvrb.qc.ca

Organisme : Comité de valorisation de la rivière Beauport
Programme : Programmation III (2005-2008)
Période : Réalisé entre mars 2006 et février 2007
Territoire couvert : National
Région d'origine : 03 - Capitale-Nationale
Enjeux : Biodiversité, Eau
Financement octroyé : 30 000 $ sur 154 800 $
S'inscrire à la
liste de diffusion
Partager cette page
© 2010, FAQDD. Tous droits réservés. Conception et programmation : Safran

Fermer

Administration du site

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.