Implantation de l'Appellation V dans le Plateau Mont-Royal

Nouvelle recherche

BRÈVE DESCRIPTION DE L'ORGANISME

 

Vélo Québec Association est un organisme sans but lucratif fondé en 1967. Sa mission consiste à encourager et faciliter, outre tous les modes de transport actif, la pratique libre et sécuritaire de la bicyclette à des fins de loisir, de tourisme et de transport. Il en fait la promotion par des actions de représentation, de concertation, de recherche, d’éducation et de diffusion, avec comme objectif d’améliorer la santé et l’environnement. Elle recrute et représente également des membres individuels ou collectifs qui partagent cette vision, dans toutes les régions du Québec. Vélo Québec est aussi l’organisme gestionnaire de l’éco-quartier Mont-Royal, qui a vu le jour en 1997.

 

ENJEUX ET RÉSUMÉ DU PROJET

 

Comme le Plateau Mont-Royal est un des quartiers les plus densément peuplés en Amérique du Nord, il doit demeurer un environnement attrayant pour ses habitants. Ainsi, le projet d’Appellation V a fait son entrée en 2001. Appellation V est un programme de certification environnementale volontaire conçu pour les commerces et les institutions de cinquante (50) employé(e)s et moins. Afin d’adhérer à la certification, les commerces doivent déjà respecter la réglementation environnementale en vigueur de tous les paliers gouvernementaux. Le principal objectif de ce programme est la sensibilisation des commerçants aux impacts environnementaux liés à leurs activités commerciales.

 

Inspiré par le modèle ISO 14001, Vélo Québec et l’Éco-quartier Mont-Royal ont, durant l’implantation de la certification, rallié 30 commerces de l’arrondissement. Le projet s’adressait principalement au secteur commercial et aux organismes sans but lucratif. Suite à son succès, la certification a été étendue à d’autres quartiers, notamment ceux de Rosemont/La Petite Patrie, Ahuntsic/Cartierville et Ville-Marie.

 

PORTÉE DU PROJET

 

Résultats en matière de changements de comportements

  • 30 commerces certifiés et 10 en cours de certification (Décembre 2003)
  • 60 440 unités de plastique épargnées (contenants de lait, crème pour café)
  • 27 048 verres en styromousse remplacés par des verres en carton
  • 150 verres en styromousse remplacés par des tasses réutilisables
  • 8000 couverts en plastiques et styromousse remplacée par de la vaisselle réutilisable
  • 286 rouleaux d’essuie-tout remplacés par des chiffons réutilisables
  • 885 sacs plastiques épargnés en demandant au client s’il en voulait ou non
  • 1260 kg de compost/an grâce au composteur du Regroupement des Cuisines Collectives du Grand Plateau (utilisé par un commerçant)
  • 2730 kg de marc de café par an donné aux fins de compostage et de fertilisation des sols
  • 773 tubes fluorescents, 30 ampoules fluorescentes, 123 piles, 6 kg de plomb récupéré
  • 467,45 L / jour économisés par la réparation des fuites (pour 10 commerces)
  • Économie d’eau par l’installation de 9 aérateurs de débit sur les robinets
  • Élimination de matières dangereuses par la substitution d’aérosols par des vaporisateurs
  • Détournement des matières putrescibles par le vermicompostage
  • Économie d’eau par l'installation de 5 coupe-volume dans les réservoirs de toilettes
  • Économie d’énergie par:
    • le remplacement d’un thermostat manuel par un thermostat électronique
    • la mise en place d'un plan de réduction d’intensité lumineuse (4 commerces)
    • l'installation d'une minuterie programmable pour les ampoules (2 commerces)
    • La pose d'un isolement plus efficace (1 commerce)

 

EXPÉRIENCE ACQUISE

Difficultés rencontrées

  1. Les commerçants sont majoritairement locataires. Ils sont donc plus hésitants à investir dans des modifications importantes de leurs locaux, telles que le changement de portes et fenêtres mieux isolées.
  2. Les commerces relevant d’un siège social refusent systématiquement la certification, car les processus de administratifs s'avèrent lourds.
  3. Une surutilisation de l’éclairage a été remarquée dans plusieurs commerces, même en période de grande luminosité naturelle. Les commerçants sont réticents à changer cette habitude puisqu'ils soutiennent que cette pratique attire les clients.

 

PARTENAIRES PRINCIPAUX

  • Association des étudiants de l’Université Concordia (éco-quartier Peter Mc Gill Société de développement de l’avenue du Mont-Royal)
  • Comité Saint-Urbain (éco-quartier Jeanne-Mance)
  • Comité de surveillance Louis Riel
  • Éco-village de Pointe-aux-Trembles (éco-quartier Pointe-aux-Trembles)
  • Les hebdos Transcontinental (Journal Le Plateau)

 

COORDONNÉES

1251, rue Rachel Est
Montréal (Québec)
H2J 2J9
514-521-8356
www.velo.qc.ca

Organisme : Vélo Québec
Programme : Programmation I (2000-2002)
Période : Réalisé entre janvier 2002 et mars 2004
Territoire couvert : Local
Région d'origine : 06 - Montréal
Enjeux : Gestion durable des organisations
Financement octroyé : 100 000 $ sur 146 330 $
S'inscrire à la
liste de diffusion
Partager cette page
© 2010, FAQDD. Tous droits réservés. Conception et programmation : Safran

Fermer

Administration du site

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.