Mesures d’apaisement de la circulation dans les quartiers centraux de Montréal

Nouvelle recherche

BRÈVE DESCRIPTION DE L'ORGANISME


Créé en 1996, le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) est un organisme à but non lucratif qui regroupe des associations préoccupées par la réhabilitation, le maintien et l’amélioration des milieux de vie naturels, cultivés et urbains. Le CRE-Montréal agit principalement sur le territoire de l’Île de Montréal. Sa mission première consiste à promouvoir l’intégration des valeurs environnementales dans le développement local et régional.

ENJEUX ET RÉSUMÉ DU PROJET


Au cours des dernières décennies, les gestionnaires municipaux de Montréal ont favorisé la fluidité de la circulation automobile en augmentant la capacité des artères et en favorisant la dispersion de la circulation dans les rues de quartier. Véritable incitatif à l’utilisation de la voiture, ce mode de gestion s’est traduit par une croissance significative du parc automobile (2% en moyenne par année) et une augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES) et autres polluants qui affectent la santé et l’environnement (CIMTU, 2005). Par ailleurs, l’usage accru de la voiture a créé un environnement perçu comme dangereux par un nombre grandissant de Montréalais, alors qu’on compte chaque jour cinq piétons blessés sur l’Île de Montréal. (Agence de santé et des services sociaux de Montréal, 2006) En conséquence, ces individus délaissent les modes de transports actifs qui pourraient contribuer à réduire les impacts de la voiture.

Afin d’interrompre ce cercle vicieux, le CRE-Montréal incite les autorités municipales à mettre en place des mesures d’apaisement de la circulation. Les automobilistes sont alors forcés d’adopter des habitudes de conduite plus sécuritaires et moins polluantes, ce qui favorise les déplacements à pied ou à vélo aux abords des rues.

Le CRE-Montréal a donc entrepris deux types d’action. Il a sensibilisé les ingénieurs, les urbanistes et les élus de Montréal par la distribution du Répertoire des mesures d’apaisement de la circulation dans sept arrondissements de Montréal et l’organisation de cinq déjeuners-conférences. Parallèlement, l’organisme a soutenu des groupes de citoyens qui souhaitaient mettre en place des mesures d’apaisement dans leurs quartiers. La Coalition pour la réduction et l’apaisement de la circulation, qui regroupe plus de 42 organismes, a été créée en décembre 2007.

En matière d’apaisement de la circulation, plusieurs expériences concluantes peuvent être citées en exemples. De telles mesures ont permis à de grandes villes comme Paris et Londres de réduire la circulation automobile dans leur centre-ville en quelques années. Des expériences similaires ont aussi été observées dans les quartiers commerciaux de villes québécoises (Sherbrooke, Trois-Rivières) et américaines.

PORTÉE DU PROJET

Indicateurs de résultats du projet (septembre 2006 – août 2007)

  • Nombre d’activités de sensibilisation liés à l’air et aux collectivités viables : 5
  • Nombre de participants : 235
  • Nombre d’individus additionnels sensibilisés : 1000
  • Nombre d’outils distribués pour faciliter un aménagement urbain viable : 118
  • Nombres de requêtes adressées à des élus pour réduire l’impact environnemental des infrastructures urbaines : 20
  • Nombre de tables de concertation créées pour faciliter la gestion des ressources environnementales : 1
  • Nombre d’organismes participants : 42
  • Nombre d’interventions visant à limiter la vitesse de circulation ou le débit automobile : 27

 

La Coalition pour la réduction et l’apaisement de la circulation effectue toujours une surveillance active des décisions des instances municipales et poursuit ses interventions publiques. La Coalition travaille notamment auprès la Commission scolaire de Montréal (CSDM) pour stimuler l’adoption de plans de déplacement pour les écoles. Par ailleurs, depuis août 2007, plusieurs autres conférences et activités d’information publiques ont été réalisées par le CRE-Montréal sur le thème de l’apaisement de la circulation. L’adoption du Plan de transport de la Ville de Montréal, en juin 2008, et les nombreuses consultations sur les plans locaux de déplacement dans les arrondissements montréalais, témoignent de la préoccupation des élus pour les questions d’aménagement en matière de transport. (Ville de Montréal, 2008)

EXPÉRIENCE ACQUISE

Pour atteindre leurs objectifs, l’équipe du CRE-Montréal a misé sur la valorisation des expériences fructueuses existant à Montréal et à l’extérieur du Québec, auprès des ingénieurs, urbanistes et élus montréalais. La distribution du Répertoire des mesures d’apaisement de la circulation dans sept arrondissements de Montréal a contribué à la sensibilisation des acteurs visés, mais c’est surtout l’organisation de conférences qui a permis la découverte de cas concrets et des échanges directs entre les fonctionnaires. La visite de conférenciers extérieurs de marque (en provenance de Paris et de Vancouver, notamment) a permis de recueillir des expériences d’apaisement de la circulation dans des villes beaucoup plus populeuses que Montréal, témoignant ainsi de la faisabilité et l’efficacité des initiatives.

Le CRE-Montréal attribue le succès du projet par l’adoption d’une approche de collaboration et de concertation entre les acteurs, malgré leur nombre important. La nature complexe des dossiers, qui intègrent à la fois des dimensions techniques et politiques, implique une mise à jour constante sur les récents développements des dossiers municipaux.

Les prochains défis consisteront à suivre la mise en œuvre des plans locaux de déplacement, dans le cadre du Plan de transport de la Ville de Montréal et à développer des méthodes d’évaluation pour mesurer les changements de comportements générés par les mesures d’apaisement de la circulation.

PARTENAIRES PRINCIPAUX

  • Agence métropolitaine de Transport (AMT)
  • Direction de la santé publique Montréal-Centre
  • Fondation EJLB
  • Ville de Montréal et les arrondissements


COORDONNÉES

454, Avenue Laurier Est
Montréal (Québec) H2J 1E7
(514) 842-2890
cremtl@cram.org
www.cremtl.qc.ca


Organisme : Conseil régional de l'environnement de Montréal
Programme : Programmation III (2005-2008)
Période : Réalisé entre septembre 2006 et août 2007
Territoire couvert : Local
Région d'origine : 06 - Montréal
Enjeux : Aménagement viable des collectivités, Changements climatiques, Santé
Financement octroyé : 19 024 $ sur 64 900 $
S'inscrire à la
liste de diffusion
Partager cette page
© 2010, FAQDD. Tous droits réservés. Conception et programmation : Safran

Fermer

Administration du site

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.