Réalisation des Lignes directrices en analyse sociale du cycle de vie

Nouvelle recherche

BRÈVE DESCRIPTION DE L'ORGANISME

Le Laboratoire d’analyse social du cycle de vie CIRAIG-UQÀM a été formé en 2003 à partir d’un noyau de chercheurs affiliés au Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) et développant une expertise sur la question de l’analyse sociale du cycle de vie des produits.

 

ENJEUX ET RÉSUMÉ DU PROJET

Confrontés à l’épuisement des matières premières et à l’augmentation du coût de l’énergie, les gestionnaires cherchent de plus en plus à optimiser l’utilisation des ressources dans la production et la consommation de biens et services. Depuis quelques années, cette approche de gestion est connue sous le terme d’analyse du cycle de vie (ACV), c’est-à-dire la prise en compte de l’ensemble des impacts environnementaux générés par les produits et services, depuis l’extraction des matières premières jusqu’à leur élimination en fin de vie utile.

Standardisé depuis 1997, selon la norme ISO 14 040, l’ACV est de plus en plus utilisé par les industriels et sert également dans les choix politiques et les décisions en matière de réglementation environnementale. S'il en est ainsi, c'est que l’ACV permet de comparer des méthodes de production, d'alimenter une analyse de conformité, de fournir de l’information vulgarisée au public, etc.

Dans sa forme actuelle, l’ACV réside principalement sur une analyse des impacts environnementaux. Afin de compléter l’outil et d’évaluer la performance sociale des entreprises, un groupe de travail international (48 membres provenant de 18 pays) a été mandaté pour développer des Lignes directrices en analyse sociale du cycle de vie. Ces travaux sont réalisés dans le cadre de l’Initiative Cycle de Vie, un partenariat chapeauté par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et la Société de Toxicologie et Chimie de l'Environnement (SETAC).

Au sein de ce groupe de travail international, c’est le Laboratoire d’analyse sociale du cycle de vie de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) qui était responsable de la coordination de la préparation des Lignes directrices et de l’élaboration d’indicateurs sociaux. Aujourd'hui, les Lignes directrices permettent d’améliorer la performance sociale des entreprises, en fournissant un outil rigoureux d’aide à la décision pour les gestionnaires.

Dans le cadre de ce projet, la collaboration entre le Laboratoire d’analyse sociale du cycle de vie et le FAQDD a permis de réaliser des consultations québécoises sur les Lignes directrices et ses indicateurs sociaux. Il était en effet essentiel que les utilisateurs ciblés (les entreprises, les ONG, les gouvernements, etc.) participent à l’élaboration des lignes directrices. Deux consultations ont ainsi été tenues à Québec et à Montréal à l’automne 2008.

Le FAQDD a également permis la diffusion des Lignes directrices en analyse sociale du cycle de vie au Québec et dans la Francophonie en assurant sa traduction en français et en organisant un lancement au Québec (mai 2009). Le lancement international a eu lieu en avril 2009.


PORTÉE DU PROJET

Résultats en matière de changements de comportements

  • Plusieurs entreprises et organisations ont décidé d'appliquer les Lignes directrices afin d'améliorer leur performance sociale.

 

Autres résultats de développement durable

  • L'analyse du cycle de vie environnementale est bonifiée des dimensions sociales et économiques;
  • Le PNUE a fait des Lignes directrices une de ses publications phare et en fait la promotion à divers événements.

Indicateurs de réalisation du projet

  • Le document est fréquemment consulté, plus de 500 documents téléchargés dans les deux premières semaines.

 

EXPÉRIENCE ACQUISE

Il n’y a, pour l’instant, pas d’études qui sont parues utilisant comme référence les Lignes directrices pour l'analyse sociale du cycle de vie. Un étudiant en maîtrise en a cependant fait usage dans son mémoire, en Suède. Par ailleurs, cinq études d’analyse sociale du cycle de vie sont en cours sous l’aile du chercheur Jean-Pierre Revéret, professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale de l’UQÀM et chercheur associé au Laboratoire d’analyse sociale du cycle de vie CIRAIG-UQÀM.

Le
guide est actuellement disponible gratuitement sur le site Internet du PNUE, entité responsable de son édition.

 

PARTENAIRES PRINCIPAUX

  • Programme des Nations Unies pour l’Environnement
  • Service Public fédéral de Programmation Développement Durable (SPP-DD) de la Belgique
  • l'Öko-Institut en Allemagne
  • Cycle Capital Management

 

COORDONNÉES

Chaire de responsabilité sociale et de développement durable
Laboratoire d’analyse sociale du cycle de vie UQÀM
C.P. 8888, Succursale Centre Ville
Montréal (Québec)
H3C 3P8

www.ciraig.org

Organisme : Université du Québec à Montréal
Programme : Programmation III (2005-2008)
Période : Réalisé entre avril 2008 et mars 2009
Territoire couvert : National
Région d'origine : 06 - Montréal
Enjeux : Gestion durable des organisations
Financement octroyé : 80 000 $ sur 1 160 000 $
S'inscrire à la
liste de diffusion
Partager cette page
© 2010, FAQDD. Tous droits réservés. Conception et programmation : Safran

Fermer

Administration du site

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.