Sensibilisation au respect des milieux fragiles du Sentier maritime du Saint-Laurent, Phase II : Mise en place du programme de sensibilisation

Nouvelle recherche

BRÈVE DESCRIPTION DE L'ORGANISME


La Fédération québécoise du canot et du kayak (FQCK) a pour mission de faciliter la pratique récréative des activités de canot et de kayak. Depuis 1969, elle œuvre à rendre accessibles les rivières et autres plans d’eau à tous les amateurs de plein air. Dans cette perspective, la FQCK agit également pour la préservation des lacs et des rivières dans leur état naturel. La FQCK assure en outre la formation d’enseignants en canot et en kayak de mer, la promotion de la sécurité et de l’environnement ainsi que la production de matériel utile à la pratique de ces activités.

 

ENJEUX ET RÉSUMÉ DU PROJET


La Politique nationale de l’eau, adoptée en 2002, vise à protéger et à gérer l’eau dans une perspective de développement durable ainsi qu'à protéger la santé publique et celle des écosystèmes. Pour la FQCK, l’adoption de cette politique a stimulé le développement du Sentier maritime du Saint-Laurent, un réseau de mises à l’eau, d’abris sécuritaires, d’aires de repos et de services d’hébergement et d’alimentation. Cette voie navigable, conçue principalement pour le kayak de mer, est composée de différents tronçons régionaux nommés « Routes Bleues ». La consolidation de ce réseau vise, entre autres, à mieux gérer l’importante augmentation de l’achalandage des différents circuits navigables du Saint-Laurent.

 

La FQCK profite de l’occasion offerte par la mise en place du Sentier maritime du Saint-Laurent pour encadrer par une « norme sociale » les activités des usagers du Saint-Laurent. Plusieurs menaces sont en effet associées à l’augmentation de l’achalandage : le manque de propreté et la détérioration des sites, le dérangement des oiseaux et des mammifères marins, etc. La première phase du projet, amorcée en 2006, a consisté en la conception d'un programme de sensibilisation destiné à tous les acteurs impliqués dans le Sentier maritime. Par ce programme, la FQCK souhaite promouvoir le respect des milieux fragiles et de la propriété privée auprès des usagers du Sentier.

 

Dans la seconde phase, la FQCK a mis progressivement en oeuvre le programme de sensibilisation, suivant le rythme d’ouverture des Routes Bleues. La Route Bleue du sud de l’estuaire (400 km) sert de projet-pilote. Pour atteindre son objectif, la FQCK a mis en place un réseau d’intendance. Les intendants bénévoles ont pour mandat de prendre soin du Saint-Laurent en visitant les sites et en devenant des ambassadeurs du code d’éthique du Sentier maritime. Ce code d’éthique est inspiré des sept principes du « Sans trace » et il guide les actions des adeptes de plein air afin qu’ils ne laissent aucune trace de leur passage.

 

PORTÉE DU PROJET

Résultats en matière de changements de comportements

  • Consolidation du sentiment d'appartenance chez les usagers du Sentier maritime qui profite du fleuve en ayant davantage à coeur sa sauvegarde et sa bonification.

 

Autres résultats de développement durable

  • Développement de nouvelles routes bleues avec plus de 400 nouveaux partenaires régionaux.
  • Création d'un réseau d'intendance du Sentier maritime, assurant une cohabitation harmonieuse entre les propriétaires riverains et les usagers de la voie maritime et la préservation des milieux naturels du Saint-Laurent.
  • Développement d'un engagement à long terme des principaux intervenants impliqués dans les routes bleues (renouvellement de 98 % des ententes établies avec les propriétaires riverains, implication pendant plus de deux ans de 67 % des bénévoles).

 

Indicateurs de réalisation du projet

  • Nombre d'adhésions au Sentier maritime en croissance constante, augmentation de 250 membres en 3 ans
  • 200 nouveaux propriétaires riverains engagés dans le projet
  • Publication du Guide de bonnes pratiques en kayak de mer dans les zones importantes de conservation des oiseaux (ZICO)
  • Diffusion du DVD du Sentier maritime auprès de 350 organismes et individus associés au programme de sensibilisation

 

EXPÉRIENCE ACQUISE

Le Sentier maritime du Saint-Laurent (SMSL) et la sensibilisation de ses usagers au respect de ses milieux fragiles sont toujours très présents dans les activités de la FQCK. D’ailleurs, en mai 2011, une nouvelle Route Bleue a vu le jour dans la région du Grand Montréal. Son inauguration élève maintenant à six le total des Routes Bleues existantes le long du Saint-Laurent.

 

Un des acquis notable des efforts investit dans la sensibilisation ces dernières années est la disparition des plaintes formulées à l’égard des kayakistes de mer ayant adhéré au SMSL. En effet, une modification de leurs comportements vis-à-vis de l’environnement et une attention plus accrue de leur part à la protection des milieux fragiles sont actuellement observées.

 

D’un autre côté, il est parfois difficile pour les administrateurs des Routes Bleues de recruter les bénévoles nécessaires au bon fonctionnement du volet sensibilisation. Pour pallier à cette difficulté, la présence, pour chaque Route, d’un responsable en charge d’assurer une permanence permet d’offrir un soutien constant aux bénévoles et de stimuler tous les intervenants impliqués au sein du projet. Cette façon de faire est un des gages de réussite du projet. Un second gage est la perte possible d’accès au Sentier maritime pour les usagers qui ne font pas montre d’un comportement adéquat. Ainsi, les membres des communautés locales portent une attention particulière à leurs faits et gestes et accomplissent, par le fait même, une œuvre de sensibilisation auprès de leur entourage.

 

Le Programme de sensibilisation au respect des milieux fragiles du Sentier maritime du Saint-Laurent a également reçu, en 2010, le Prix de la sécurité nautique et de la protection de l'environnement de Transports Canada pour sa contribution à la promotion de la protection de l'environnement aquatique au Québec. Bravo !


PARTENAIRES PRINCIPAUX

  • Pêches et Océans Canada
  • Route bleue du sud de l’estuaire et autres routes bleues
  • Réseau d’observation de mammifères marins
  • Aventure Écotourisme Québec
  • Conservation de la nature Canada
  • Stratégies Saint-Laurent
  • Cégep de Matane, techniques d’intégration multimédia

 

COORDONNÉES

4545, av. Pierre-de Coubertain, C.P. 1000, Succursale M,
Montréal (Québec)
H1V 3R2M
514-252-3001


info@canot-kayak.qc.ca
www.canot-kayak.qc.ca

 


Organisme : Fédération québécoise du canot et kayak
Programme : Programmation III (2005-2008)
Période : Réalisé entre mai 2007 et mars 2010
Territoire couvert : National
Région d'origine : 07 - Outaouais
Enjeux : Biodiversité, Eau
Financement octroyé : 90 000 $ sur 211 250 $
S'inscrire à la
liste de diffusion
Partager cette page
© 2010, FAQDD. Tous droits réservés. Conception et programmation : Safran

Fermer

Administration du site

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.